Norte Bloc Cliqua 828

FNO gang de CMLV


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Background - Mauricio Galvez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Background - Mauricio Galvez le Mer 9 Mar - 18:29

Mauricio Galvez


Original 828
Original 828

Mauricio Galvez



Prénom : Mauricio
Nom : Galvez
Surnom/Blaze : SJ'8
Âge : 19 ans.
Lieu de Naissance : Costa Rica : San Jose.
Date de naissance : 02/02/1992.
Taille : 182cm.
Poids : 93Kgs.
Armes favorites : Desert Eagle/Batte de Baseball.
Particularités : Passe souvent ses doigts sous son nez quand il réfléchit/parle.



Le 2 Février 1992 :
Lors d'une belle matinée d'hiver, le 2février 1992, Juanita Galvez femme de Rico Galvez était tranquillement en train de faire de la cuisine quand il fut prise par des contactions suite à la venu de son premier fils qui s'appellerait Mauricio Galvez. Son Marie Rico, était très impatient de la venu de son fils et se précipita prendre la voiture pour emmener sa femme à l'hôpital le plus rapidement possible. Après de longues minutes de contractions toujours de plus en plus fort durant le trajet jusqu'à l'hôpital, Juanita tenait assez bien le coup tendis que son marie lui était beaucoup stresser et il le fut encore plus dans le couloir de l'hôpital en attendant durant près d'une heure et demi l'arrivée d'une des infirmières qui se charger de sa femme.Heureusement, son attente fut récompensé et lors de la sortie d'une des infirmières de la chambre de sa femme se fut le plus beau jours de sa vie pour son premier enfant et il en était fière. Il demanda à l'infirmière s'il pouvait voir Mauricio et sa femme puis après la réponse positive de l'infirmière il rentra dans la chambre pour voir son enfant.

Le 26 Mai 1992 :
Le temps passa dans le quartier difficile et pauvre de la capital San Jose du Costa Rica ou Mauricio Galvez habitait avec sa mère et son père. Ses deux parents l'élevèrent le mieux que possible durant presque ces trois mois et il en était fière d'avoir un très jolie garçon à leurs côtés. Quand les parents de Mauricio allaient au travaille, ils laissaient leurs fils à sa tante qui habitait juste à quelque pas de leur maison dans le même quartier pour le reprendre le soir à leur rentrée du boulot. Mais malheureusement, le soir du 26 Mai 1992, les parents de Mauricio ne rentrèrent pas chercher leur fils chez sa tante. Mauricio n'était encore qu'un tout petit enfant de 3 mois et ne pouvais pas comprendre à cette age mais sa tante elle se fesait beaucoup de sousis car c'était la première fois que Juanita et Rico étaient en retard pour passer prendre Mauricio. Elle apprit le lendemain midi en regardant les information de la ville à la télévision que Juanita et Rico avaient fait un terrible accident de voiture en revenant tout deux dans la même voiture comme tout les jours, sur le périphérique nord en rentrant chez eux. La tante, qui s'appelait Anna, fut complètement abasourdit quand elle entendit la nouvelle tragique et regarda par la suite, avec une larme à ses deux yeux, Mauricio qui dormait encore sur le canapé. En effet, ce fut un camion sur l'autoroute qui a du freiner en urgence d'un coup et la voiture des parents de Mauricio se trouvait derrière et donc avec la vitesse le choc a été terrible et il fut dramatique avec la mort de Juanita et Rico quasi immédiate avant même l'arrivée des secours.



Mauricio fut élevé donc par sa tante suite à la mort de ses parents dans l'accident de voiture en rentrant du travail. Maintenant âgé de 8 ans, il a bien grandit avec sa tante depuis, il sait pourquoi ses parents ne sont plus là ce qui le rend assez rageux de ne pas les avoir près de lui. Anna, sa tante vient d'être licencier de son travaille dans une usine de textile qui vient de fermer. Mauricio est donc contraint à gagner de l'argent afin de pouvoir vivre un minimum normalement avec sa tante mais surtout de la remercier de l'avoir garder alors que ses parents n'étaient plus là, il lui doit beaucoup. Il essaye de trouver un petit boulot mais, à cette âge, il ne peut travailler dans un job légal comme le fesais sa tante à l'usine. Il doit donc suivre les plus grands de son quartier pour qu'il lui trouve de l'argent facile à gagner afin de pouvoir manger et en donner un peu à sa tante. Il commence à prendre contacte avec Jose un des grands responsables du quartier ou il vit. Jose a 24 ans et il habite dans le quartier depuis qu'il est tout jeune alors que Mauricio lui n'a que 8 ans et quelque mois en plus. Au fils des mois, Jose va lui apprendre comme ce faire de l'argent facilement dans le quartier, il sera en quelques sorte le formateur de Mauricicio. Arrivé presque à l'âge de 9ans, Mauricio passe dans l'illicite en étant un transmetteur de messages que les grands du quartier lui disaient d'aller transmettre en échange de quelques petites pièces ou billets et ce fut son travaille principal pendant quelques temps afin de ce faire connaitre par l'ensemble de la bande du quartier. Puis, il commença à chercher des clients pour les deals de cocaines que les plus grands du quartier revendaient, c'étaient leurs principale source de revenus à tous et bien entendu Mauricio y gagnait quelques billets sur chaque dealleurs qu'il pouvait trouver. Pour finir, il arriva à devenir en peu de temps un petit vendeur de drogue à l'age de 10ans toujours accompagner par son formateur Jose avec qui il a une grande confiance en cas de problèmes... Quelques mois passèrent et Mauricio grandi en se perfectionnant dans la vente de stupéfiant à de petits consommateurs tout ce passer bien depuis ses 8 ans et l'argent rentrer assez bien pour lui et sa tante et ils ne pouvaient pas trop se plaindre de la vie qu'il menait étant donné que c'étais pour lui de l'argent facile avec l'aide de tout les grands du quartier derrière lui. Mais la chance va vite tourné pour lui et ses petits amis dealeurs qu'il a pu se faire dans son quartier comme Diego et Carlito ses deux meilleurs amis...


Le 18 Mars 2002 :
Dans le milieu de la drogue, les représailles ainsi que les fusillades se font fréquent d'autant plus que ce n'est pas le seul quartier de la ville qui contrôle le commerce de la drogue de la ville et de plus en plus des attaques se produisent dans le quartier avec des armes blanches ou même à feu. Même âgé que seulement de 10 ans, Mauricio a reçut une arme de la part de son tuteur Jose, l'une des seuls personnes avec qui il s'entendait bien dans le quartier et c'était pareil pour Jose. Un jour, le 18 mars 2002, lors d'un beau jours de printemps, une fusillade fut vraiment meurtrière dans le quartier et Jose mourra d'une balle dans la poitrine donné par un type noire du quartier nord de la ville. C'était une représailles que le gang ennemis avaient bien planifier en revanche d'un des deals ou l'un des grands du quartier avait buter un des leurs pour avoir une grosse cargaison de cocaine gratuitement étant donné qu'il leurs là volé. Mauricio, justement, était dans le quartier quand Jose tomba par terre au bout de la rue, il l'a reconnut grâce à sa casquette que Jose mettait toujours sur lui et qu'il ne quittait jamais même pour dormir, elle était Marron foncé au couleur du gang avec un NY marqué sur le devant de la casquette au dessus de la visière.

Le 25 Mars 2002 :
Mauricio comprit qu'il ne devait plus rester dans son quartier et qu'il avait déjà appris assez par Jose tout comme ses deux autres amis et qu'il était temps de partir pour refaire sa vie ailleurs mais surtout pour rester en vie car il savait que même s'il rester quelques grand encore dans le quartier pour garder le bizness, le gang ennemis reviendrait pour finir le travaille. Donc, le 25 Mars 2002, 7 jours après la fusillade mortelle qui s'est dérouler dans le quartier, Mauricio et ses deux amis Diego et Carlito décidèrent, tous âgé de 10 ans de quitter leur quartier qu'ils aimaient, certes, de tout leurs cœur car c'est ici qu'ils avaient grandi mais ou déjà la pauvreté était toujours présente et la peur de mourir également et ils savaient tout les 3 que sans Jose, qui est mort lors de cette fusillade, ils ne pourraient continuer leurs bizness seul dans cette ville ou ce quartier. Au soir, ils s'étaient donnés rendez-vous sur une petite place du quartier on contre bas de la petite colline ou le quartier se trouvé. C'était ici, quand ils étaient petit qu'ils jouaient ensemble avant de rentrer dans le bizness pour gagner de l'argent, les souvenirs reviennent mais ils ne regrettent pas leurs choix. Chacun avec quelques provisions, deux ou trois tee-shirt, une arme que Jose leurs avait donnée avant de mourir et surtout le peu de drogue qu'ils n'avaient pas encore vendu afin de pouvoir se faire un peu d'argent sur le chemin en direction des Etat-Uni.


Diego, Carlito et Mauricio commencèrent à quitter la ville à pied tout les trois avec leurs sacs et sur un pas décidé en partant vers le Nord là ou serait leur destination : Les Etat-Uni. Ils avaient entendu de la parts des grands de leurs quartiers que le voyage était dure pour des adultes alors ils appréhendaient quand même étant donné que eux ils avaient que 10ans mais ils étaient trois et tous très motivé. Après avoir traverser la ville en 2 heures et demi, ils arrivèrent à la gare mais pas la gare avec des trains de transports de personnes étant donné que pour eux c'était impossible et trop cher pour sortir du pays de façon mais à la gare des trains de marchandises et détaille. Ils commencèrent escalader le grillage, il était assez tard au alentour des 7heures du soire et ils s'étaient renseigner sur le prochain départ de train de marchandise en direction du Salvador pour un première arret et du Guatemala pour son arret final, le train partait pour 7h 45 cela leur laisser le temps de bien préparer leur plan pour se cacher dans l'un des wagons du train, certe au milieu des marchandises ou du détaille mais leurs détermination était là, ils devaient quitter dans un premier temps le Costa Rica pour arriver au Salvador puis traverser le Guatemala et pour finir la grande traversé du Méxique qui est dangereuse et risquer d'un point de vue des contrôles de clandestins.


Le 16 Avril 2002 :
Cela fait 22 jours que les trois amis sont parti de leur quartier et ils ne regrettent pas ce départ. Durant 5 jours, ils ont vécu de bons moments et de jolie découverte du paysage en dehors de leur ville qui n'avaient jamais quitter auparavant. Mais ils ont aussi compris et vu l'enfer de la clandestinité et de l'immigration du Costa Rica jusqu'en Guatemala ou ils se trouve actuellement sauf que le problème c'est qu'ils ne sont plus que 2... En effet, après l'arrêt du train de marchandise à la gare de San Salvador, capital du Salvador les trois amis ont du se mettre sur le toit d'un wagons du train de marchandise pour aller en direction de la frontière du Mexique, ce qui est très dangereux étant donné qu'il y a comme eux beaucoup de monde d'origine latinos comme eux sur les toits des wagons du train pour la traversé de ses deux pays du à l'immigration mais aussi dangereux par rapport à la vitesse ou le train avance... Justement, c'est du à ses facteurs que leurs meilleurs amis est tombé du train en marche durant ce trajet, c'était lors d'une longue lignes droite, ou le train avancer pas mal bien sans trop de secousses et c'est à ce moment la que Diego a voulut changer de position sur le toit du wagon comme cela fesais déjà 1heure qu'il attendait sans bouger de place et alors il s'est lever légèrement, en appuis sur ses deux genoux mais il s'est fait surprendre par la vitesse du train qui la fait basculer vers l'arrière avant de trébucher sur le dos d'une des autres personnes présente sur le wagons pour tomber du wagons, puis sur les railles et la terre du désert du Guatemala... Sa chute fut tellement rapide que Carlito et Mauricio ont même pas eux le temps de réagir pour l'aider à ne pas tomber qu'ils sont rester tout deux à regarder sa chute rapide sans pouvoir l'aider, pourtant ils savaient ce qu'il pouvait ce passer comme c'était déjà arriver à plusieurs clandestins de tomber du wagons depuis le départ du train de San Jose. Pour le reste du voyage, ils avaient tout deux la peur au ventre et ils se cramponner le plus que possible pour que cela ne leurs arrive pas à eux malgré les crampes qui commençaient à venir...



Cinq jours après, voici Carlito et Mauricio au Guatemala, très proche de la frontière du Mexique qui attentait avec impatience en étant sur le toit du wagons, depuis le départ de San Salvador. Le train de marchandise s'arrêta dans la gare de cette petite ville d'ou ils ne connaissent pas le nom, ils sont un peu perdu géographiquement dans ce pays mais l'essentielle c'est qu'ils savaient qu'ils sont près de la cette frontière et qu'ils doivent encore traverser le Mexique et visé le nord. Une fois le train arrêtait, ils descendirent du toit en ce jours du 21 Mai 2002 assez fière jusqu'ici de leur voyage malgré la perte d'un de leur amis cher mais il fallait oublié pour avoir avancer par la suite... Une fois à cette petite gare, un des vieux de leur quartier leur avait dit avant de partir qu'il n'y avait qu'un seul train qui aller traverser le Mexique jusqu'à la frontière nord vers les Etat Uni au bord du fleuve le Rio Grande qui sert de frontière naturel entre les deux pays. Il ne fallait pas rater ce train très important car il en part que 1 toutes les semaines et c'est là qu'il y a vraiment beaucoup plus de mondes, de clandestins sur les toits et dans le train de marchandise étant donné que le train est directe jusqu'à la frontière mais en revanche les contrôle des douaniers sont eux aussi beaucoup plus nombreux et qu'il fallait faire très attention. Ils coururent alors le plus vite que possible pour ne pas rater ce train temps important pour leur vie futur, ils savaient que si ils n'avaient pas ce train la police de la ville les auraient facilement arrêter durant la semaine d'attente du prochain train et les auraient reconduit dans leur pays et ainsi tout ce travail durant ce voyage n'aurait servit à rien. Pour leurs motivations, ils pensaient à leur amis Diego ce qui leur donner du courage. Une fois le train trouvait,ils ouvrirent l'une des portes d'un des wagons et y rentrèrent en espérant que la douane soit déjà passer pour vérifier le contenu du wagon de marchandise. Le wagon était sale à l'intérieur avec beaucoup de gros cartons tout abîmaient dedans. Au bout de longues heures d'attente, le train avança et ils furent heureux car ils savaient que quand ils allaient sortir de ce wagon et descendre du train ils seraient tout proche des Etat-Uni et qu'ils leur resteraient plus qu'a traverser le Rio Grande afin d'attendre leur but final.


Le 13 Mai 2002 :
Environs un mois passer dans le train, avec quelques petite escales pour prendre du ravitaillement comme du pain ce qui est très maigre, les deux amis sont vraiment très fatigué de ce long voyage. Le train s'arrêta pour la dernière fois pour Carlito et Mauricio et ce fut un moment de joie pour eux. Ils descendirent cependant avec un pas très hésitant et méfiant du wagon ou ils avaient dormi et mangé durant ce long moi de voyage. Au loin ils voyaient le Rio Grande point final de ce voyage mais ils restaient encore à y aller à pied et c'était encore assez loin ...


Le 14 Mai 2002 :
Après un jour de marche en direction du Rio Grande pour pouvoir le traverser, Mauricio et Carlito se trouvaient dans un village assez grand à vu d'oeuil avec un petit commerce. Ils entrèrent dans la boutique ou le commerçant les regardait d'un air dégouter en les voyant étant donné que les deux jeunes hommes étaient vraiment très faible comme ils n'avaient pas manger depuis longtemps à leur faim, c'étais même depuis leur départ du Costa Rica qui mangeaient certe mais pas assez d'ou leurs tristes mines devant le commerçant. Ils avaient quelques sous pour payer à manger et reprendre des forces pour la traversé importante et difficile du Rio Grande. Ils achetèrent donc à manger et par gentillesse, le commerçant leur à offer un gros gâteau pour qu'il puisse mieux manger. Heureux de leurs arrivée au nord du Mexique, les deux garçons étaient assez comfiant, peut être trop et repartir de ce village à pied toujours en direction du fleuve. Au bout d'une heure de marche environs et sur une longue route plane et droite, Mauricio fut très surpris en voyant au loin arriver une voiture de police du pays, il regarda rapidement Carlito et ils descendirent dans le champs en contre-bas de la route pour se cacher et courir un peu afin de ne pas se faire reperer par les policiers, malheureusement ce ne fut pas le cas et deux policiers sortirent de leurs voitures révolvert en mains et crièrent au deux garçons de revenir. Carlito et Mauricio courraient plus vite que possible en direction d'un petit bois sur leurs droite proches du Rio Grande, avant d'entrer dans le bois, un des policiers tira une balle en direction des pieds des deux jeunes garçons et par malchance la balle toucha ou plutôt éflera la cuise de Carlito qui tomba par terre de douleur en se touchant sa cuise puis il regarda Mauricio qui s'était arrêté devant lui pour l'aider et il dit : "Casse toi, laisse moi traverse le Rio Grande et attend moi à NorthEast Los Santos comme prévu ! " Mauricio voyait le policier arrivé de plus en plus vite et il comprit que s'il restait encore il allait pas réaliser son but d'arrivé à Los Santos pour refaire sa vie, il savait également que Carlito serait malheureusement reconduit à son pays le Costa Rica et qu'il le reverait surement plus jamais à moins qu'il réessaye le voyage pour venir le rejoindre. Par chance pour lui, Mauricio arriva dans le bois et il put plus facilement semer le dernier policier qui le suivait étant donné que l'autre était rester pour embarquer et soigner Carlito allonger par terre. Mauricio marcha pendant 30 petites minutes avant de trouver une maison ou plutôt ici une ferme ou il pourrait passer la nuit facilement dans la grange comme il se fesait déjà assez tard.


Le 15 Mai 2002 :
Après une nuit passer à dormir sur la paille de la grange de cette ferme, Mauricio avait très peu dormi et il n'a que pensais à ses deux amis qu'il avait laisser sur la route ou plutôt qu'ils n'ont pas pu le suivre dans ce voyage presque fini et il se devait donc de réussir à passer le Rio Grande pour eux. Au moment d'avoir pris toute ses affaires, Mauricio entendit des bruits en dehors de la grange comme des pas d'une personne assez corpulente qui avançaient en sa direction, il prit peur et sorti rapidement son fusil de son sac à dos que Jose lui avait donner avant de mourir dans son quartier et commença à le cacher dans la paille derrière lui. Mauricio était déterminer à quitter cette ferme qui était à quelque pas du grand fleuve temps attendu le Rio Grande ou il pourrait trouver un passeur pour le faire passer sur la côte des Etat Unis. La porte de la grange s'ouvrit peu à peu et le propriétaire de la ferme apparait entre la porte grande ouverte maintenant. Choquait de voir une personne dans sa grange, le propriétaire prit une fourche à coté de la porte et commença à menacer Mauricio en lui posant des questions. Mauricio comprenait ce qu'il disait mais ne répondait pas cependant il le regardait avec des yeux de tueur déterminer. Enerver, le fermier comprit rapidement que Mauricio était un clandestin qui loger dans sa ferme, il décida d'appeler la police en regardant toujours Mauricio qui était figer devant lui sans rien dire toujours en le regardant. Mauricio vu que le fermier n'était pas la pour rigoler et qu'il prennait réélement son téléphone pour appeler la police et elle serait venu rapidement étant donné que la veille il a fahi se faire arrêter dans le même secteur tout près de la ferme. Il sortit donc son arme de dessous la paille puis braqua le fermier qui lacha immédiatement son téléphone puis dans une deuxième temps sa fourche afin de lever les mains d'un air tout de même hésitant, il n'avait pas très très peur d'un simple gamin tenant une arme. Mauricio voulut sortir de la grange tranquillement pour partir mais le fermier très fière de son pays et détestant les clandestins lui barra le passage et fit quand même reculer Mauricio qui lui avait une arme mais c'était pour lui la première fois qu'il la portait devant une personne en le visant. Mauricio enervait du temps qu'il perdait tira un de sang froid sur la jambe du fermier presque à bout portant comme il n'était qu'a environs un voir deux métres de lui, le fermier tomba à terre de douleur et se tenait la jambe, Mauricio l'enjamba donc et sorti en courant de la grange vers le fleuve tout proche.

Après une petite course, Mauricio arriva au bort du Rio Grande, il lui restait plus qu'a marcher sur le rivage afin de trouver un passeur avec un petit bateau très pauvre et petit ou deux ou trois personnes au maximum pouvaient rentrer. Une fois avoir trouver son passeur avec son bateau, après une bonne heure de marche quand même, Mauricio monta sur le bateau et commença à sortir sa cocaine qu'il avait pu rapporter de son quartier ce qu'il lui restait qu'il n'avait pas vendu afin de pouvoir payer le passeur d'une bonne façon et surtout à un très bon prix sur la revente de la marchandise car Mauricio voulait tellement passer cette Frontière entre le Mexique et les Etat Unis qu'il lui donna toute la drogue qu'il avait apporter jusqu'ici soit environs 50g une bonne petite somme d'argent mais rien pour lui car il voulait qu'une seul chose traverser le Rio Grande. Une fois la transaction faite, le passeur lui donna un petit sacs plastique pour qu'il puisse mettre ses habits afin de ne pas les mouilles lors de la traversée, une chambre à air des roues d'un tracteur arrière au cas ou s'il tomberait à l'eau et lui indiqua comment ce tenir sur le bateau afin de ne pas le renverser et le faire chavirer. La traverser est très risquer car le bateau est certe petit mais très visible par les autorité, heureusement ici, c'est un point assez stratégique au milieu de la campagne et sur un trajet de largeur du fleuve assez courte. Mais le danger que le bateau et les courants l'emporte à un endroit non prédit est toujours présent c'est pour cela qu'il vaut mieux passer avec un passeur expériementer mais clandestin lui même car ce job est totalement interdit sous peine de prison presque à vie dans l'Etat des Etat Uni et même au Mexique.

Arrivée sur la côte des Etat Unis, Mauricio était vraiment fière de lui d'avoir fait tout ce long voyage et enfin d'arrivé dans ce pays final et d'avoir réussi son but, il pensait toujours a ses deux amis qu'il avait perdu mais il pensait aussi à trouver un toit ou il pourrait habiter avant de partir en cars en direction de la ville de Los Santos.



Dernière édition par Mauricio le Jeu 10 Mar - 8:48, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Background - Mauricio Galvez le Mer 9 Mar - 19:46

Paz


Original 828
Original 828
Good good tout ça.

Voir le profil de l'utilisateur http://nbc828.forumgratuit.org

3 Re: Background - Mauricio Galvez le Jeu 10 Mar - 8:47

Mauricio Galvez


Original 828
Original 828
Thank's Hermano.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Background - Mauricio Galvez Aujourd'hui à 0:15

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum